Le Crédit Rural de Guinée (CRG), lauréat du 6ème prix européen de la microfinance

Le CRG a remporté le 6e Prix européen de la microfinance pour sa réponse innovante à l'épidémie d'Ebola .
La 6e édition du Prix européen de la microfinance met en évidence le rôle de la microfinance en zone post-catastrophe naturelle, post-conflit et dans les États fragiles.

Un nombre de candidatures record: 47 institutions de microfinance candidates provenant de 28 pays Le Crédit Rural de Guinée (CRG) est resté ouvert durant la crise, permettant un accès à des financements, à des séances de sensibilisation, à des subventions et à un rééchelonnement des prêts pour les clients affectés.

Le Crédit Rural de Guinée (CRG) a été annoncé lauréat du 6e Prix européen de la microfinance pour sa réponse innovante à l'épidémie d'Ebola en Guinée. Le Prix est dédié cette année à la microfinance en zone post-catastrophe naturelle, post-conflit et dans les États fragiles. La récompense a été décernée durant la Semaine européenne de la microfinance par Son Altesse Royale la Grande-Duchesse de Luxembourg, durant la cérémonie du Prix qui s'est déroulée le 19 novembre au siège de la Banque européenne d'investissement à Luxembourg.

Le CRG a été touché dès le début de l'épidémie du virus Ebola en 2014. Contrairement à beaucoup d'autres institutions, il a continué à opérer, tout en prenant des mesures spéciales pour se prémunir de l'infection et protéger son personnel ainsi que ses clients. Les employés ont notamment été encouragés à contacter les clients et traiter les paiements par téléphone, rééchelonner les prêts des entrepreneurs affectés par Ebola (y compris annuler la dette en cas de décès), continuer à décaisser de nouveaux prêts, et enfin, à permettre aux clients d'accéder à leur épargne. Le CRG a également fourni une aide aux familles des membres du personnel touchées par le virus.

En outre, le CRG a lancé une campagne nationale de sensibilisation pour informer les clients et la population des mesures de prévention permettant d'éviter la transmission du virus. Au total, plus de 4.000 personnes ont participé à ces séances de sensibilisation.

Avec l'appui du Programme alimentaire mondial, le CRG apporte actuellement une indemnisation à plus de 55.000 familles touchées par le virus et à 1.000 survivants d'Ebola, qui continuent à être stigmatisés par leurs communautés.

Le CRG était l'un des trois finalistes du Prix, aux côtés de First Microfinance Institution - Syria (FMFI-S) et de Taytay Sa Kauswagan Inc. (TSKI) des Philippines. FMFI-S, active en Syrie depuis 2003, a opéré durant la guerre civile qui a ravagé le pays et sa population ces quatre dernières années. TSKI a subi un tremblement de terre dévastateur suivi du typhon Haiyan en 2013. Les trois finalistes ont été sélectionnés parmi 47 institutions de microfinance candidates, issues de 28 pays.

À l'heure où l'Europe et le Moyen-Orient connaissent la plus grande crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, et avec la menace croissante des catastrophes naturelles dues au changement climatique, le Prix souligne la capacité des institutions de microfinance à travailler en zone post-catastrophe naturelle et post-conflit, et à pourvoir des services financiers et non financiers d'une importance capitale pour leurs clients et toute la population au moment où ils en ont le plus besoin.

 

CRG - Le Credit Rural de Guinée:

Le crédit rural de Guinée a été crée en 1989, sous forme de projet, par le gouvernement guinéen et l’AFD (CFD à l’époque), pour permettre aux populations à la base, de bénéficier des crédits qui ne leur sont accessibles qu’avec nous, pour la matérialisation de leurs projets locaux.

Les points forts du crédit rural de Guinée s’expliquent par le notre d’années d’existence qu’il a, et aussi les impactes de son intervention au sein des communautés à la base. Ces résultats qui permettent entre autres :

  • D’augmenter les capacités de productions dans les secteurs vitaux comme l’agriculture, la pêche, l’élevage, l’artisanat (dont les bénéficiaires déclarent avoir multiplié par deux ou trois fois leur activité),
  • D’éviter les usuriers qui écrasent les paysans et les obligent souvent à vendre leurs récoltes en herbe,
  • De faire face à des problèmes sociaux divers tels que la scolarité des enfants, la prise en charge des soins de santé et de réduire leur grande exposition à la précarité en améliorant leur quotidien (logement, transport, équipement, habillement, investissement);
  • De commencer ou de développer des activités de commerce à travers la mise à disposition d’un capital,
  • Pour les fonctionnaires, d’accéder à des sources de financement pour régler des problèmes ponctuels ou de s’équiper ou même d’entreprendre des activités génératrices de revenus,
  • D’éviter l’exode rural qui prive les localités de leurs bras de production,
  • De favoriser et de renforcer l’émancipation économique et social des femmes et des jeunes;
  • De faciliter la gestion des flux financiers des ONG et organismes de développement à la base et d’éviter les détournements de fonds publics et privés »;
  • De canaliser et de viabiliser l’Epargne locale.

 

Vision

glasses

En terme d'orientations, la direction privilegie les axes suivants: La stabilisation du niveau des octrois de crédit.

Les   partenaires

  • Rural Bank

  • Focus

  • Sanabel

  • Microfinance - USA